Vous êtes ici: Accueil - Découvrir

Abécédaire indien

Pour profiter d’un voyage en Inde, s’enrichir de sa culture et comprendre ses traditions, rien de tel qu’un lexique des principaux mots que vous devriez rencontrer sur le sous-continent! N’hésitez pas à le compléter dans les commentaires, je me ferai un plaisir de mettre à jour cette page au fur et à mesure…

a

Ambassador

Une ambassador, mythique voiture indienneL’Ambassador, affectueusement appelée l’Amby, est la voiture indienne par excellence! Utilisée par la plupart des notables indiens (politiques, militaires etc.), elle est toujours produite à Uttarpara dans les alentours de Calcutta (Bengale-Oriental) et ce depuis 1958 par l’entreprise Hindustan Motors (HM). Ses plans et son design sont issus du modèle Oxford III imaginé par l’entreprise britannique  Morris Motors.

Cette voiture est aussi utilisée comme taxi, notamment à New Delhi (noir et jaune) et à Calcutta (jaune). Très spacieuse, les anciens modèles étaient équipés d’une banquette à l’avant aujourd’hui remplacée par 2 sièges plus classiques.

Ananas

Vous ne le savez peut-être pas mais vous parlez tous un peu hindi: ananas se dit de la même manière en hindi et en français! Toutes nos félicitations!

L’ananas est cultivé dans le sud de l’Inde.

Ashram

Un ashram est traditionnellement un lieu isolé, à l’écart de la population et de l’agitation urbaine, où des moines – des sadhu – et leurs disciples vont pour méditer, se ressourcer, prier au calme. Aujourd’hui, de nombreux ashram se situent en ville et abritent un Guru – un maître à penser – dispensant un enseignement religieux ou tel que le yoga, la musique, la danse.

Ayurveda

L’Ayurveda est une médecine alternative indienne séculaire décrite dans l’un des 4 vedas – livre sacré de l’hindouisme – utilisant notamment les bienfaits des plantes.

En partant du principe que chaque individu possède une combinaison (Dosha) de 3 éléments (Vata, Pitta et Kapha), la médecine ayurvédique considère qu’un individu ayant une combinaison de ces 3 éléments similaire à ses besoins naturels est un Homme en bonne santé. Si cet Homme a un ou plusieurs de ces 3 éléments mal calibré(s), celui-ci est en mauvaise santé. Cette médecine va alors faire en sorte, à l’aide de plantes et de gestuels (notamment de massages), que cette combinaison d’éléments soit de nouveau harmonieuse.

Aujourd’hui, le mot Ayurvédique est utilisé pour qualifier les produits (ou services utilisant des produits) à bases de plantes biologiques sélectionnées pour leurs bienfaits: il ne s’agit pas de soins médicalisés. Toutefois, ce mot est parfois utilisé par excès (marketing oblige!), il s’agit alors de faire très attention pour ne pas se faire piéger: dirigez-vous vers les marques réputées (Kama Ayurveda, Forest Essential, Biotique etc.) et les centres de massages reconnus. Ceux des hôtels de luxe sont généralement de qualité (mais très onéreux…).

b

Baba

Baba est un terme souvent employé pour désigné un sadhu. Ce terme est également utilisé pour désigner amicalement un « jeune d’esprit ».

Banyan tree

Le banyan est une espèce de figuier facilement reconnaissable par les très nombreuses racines aériennes tombant de son branchage. Il a généralement une allure très particulière car il pousse en s’aidant d’un arbre support (on appelle cela un épiphyte) jusqu’à l’emprisonner entièrement entre ses « bras ». Généralement très imposant, on en trouve souvent un placé au centre du village où les plus âgés viennent fumer leur hooka, boire leur chaï et jouer au qarom… Les racines aériennes arrivent parfois à toucher la surface du sol et à se planter jusqu’à ressembler à s’y méprendre à un « tronc secondaire ». De cette capacité, le banyan tree arrive à atteindre des dimensions hallucinante: un des plus grands banyan tree au monde se situe à Calcutta, il aurait 2880 racines aériennes devenues « tronc secondaire » et aurait une circonférence de 412m pour un diamètre de 131m.

Le banyan tree est considéré comme un arbre sacré. Chez les hindous, son allure et sa taille impressionnantes symboliseraient la vie éternelle et ses feuilles accueilleraient Krishna. Chez les bouddhistes, Buddha aurait atteint l’illumination à Bodhgaya (dans l’état du Bihar) sous un banyan tree (d’une espèce toutefois légèrement différente).

Bharat

Bharat signifie Inde en hindi.

Le bharat est également le nom de la première partie d’un mariage hindou qui consiste à danser devant le marié, juché sur sa monture, afin de l’empêcher d’arriver au lieu de la cérémonie où l’attend sa future femme. Seuls les amis et la famille du marié participe à cette tradition.

Bidi

Un bidi est une petite cigarette conique roulée à la main composée d’une feuille de tendu – arbuste tropical qui pousse dans les forêts indiennes – et d’un peu de tabac. Cette feuille est maintenue par un petit fil de coton dont la couleur dépend de la marque et de la saveur de celui-ci. Un petit fil de coton sombre signifiera qu’il est corsé, s’il est rouge ou rose, sa saveur sera plus douce par exemple.

Bindi

Le bindi, certainement la forme de tilak la plus connue, est un petit point que les femmes indiennes apposent entre leurs 2 yeux, sur le front, au niveau du 6ème chakra. Il symbolise le 3 ème oeil de Shiva, ou « oeil de la connaissance ». Traditionnellement, il s’agit une petite pastille rouge de velours mais il est désormais possible d’en trouver de toutes les couleurs, de toutes les formes et de toutes les tailles.

Bollywood

Le Bollywood est le terme donné à l’industrie cinématographique indienne (par excès de langage). Pour en savoir plus, reportez-vous sur notre dossier!

c

Chaï

Jeune vendeur de chai, thé aux épicesLe chaï est le thé typique bu dans le nord de l’Inde que vous trouverez sous toutes les routes de votre voyage! Bouilli parfois plusieurs heures dans une casserole avec du lait et des épices, principalement du gingembre et de la cannelle, il peut être bu sans inquiétude. Et rien n’est mieux qu’un bon chaï pour se rapprocher de la population et amorcer la discussion!

Il est aujourd’hui bu dans des petits verres, des gobelets en plastique ou plus rarement dans des petits pots de terre.

Curry

En France, le curry désigne par excès de langage une épice car il s’agit en fait d’un mélange de plus de 10 épices et d’herbes aromatiques (principalement du curcuma, du coriandre, de la cardamone, du gingembre, du fenouil ect.). Ce mélange une fois en Inde est introuvable!

En Inde, un curry désigne un plat en sauce. Il existe par exemple le Paneer curry, le chicken curry ou encore le fish curry sur les côtes.

Les plats du sud sont souvent agrémentés de feuilles de curry, une petite plante que chaque famille indienne prend le soin de cultiver, donnant un goût très particulier au plat.

d

Dal

Dal, qui signifie « lentille » en hindi, est la base de l’alimentation nord-indienne. Cuisiné en curry, le dal se trouve partout pour quelques roupies et fait office de protéines pour la plupart des indiens végétariens.

Dalit

Le terme dalit signifie en hindi « opprimé » et désigne les intouchables.

Devanagari

Le devanagari est une écriture alphasyllabaire utilisée par différents langages issu du sanskrit, en Inde et au Népal principalement. Cette écriture s’écrit et se lit de gauche à droite et est reconnaissable principalement par le trait horizontal supérieur liant les caractères entre eux.

Dhaba

Un dhaba est un petit restaurant de rue. Malgré leur hygiène très sommaire, ils offrent une cuisine typiquement indienne (dal, chapati/roti/naan, mix veg, paneer makhani etc.) souvent très appréciable. En mangeant dans un dhaba, vous êtes au coeur de la population et touchez enfin à l’ambiance de l’Inde profonde: effluves du naan fraîchement cuit au tandor, du chaï bouillonnant et des oignons confits; petite musique d’ambiance, parfois nasillarde, parfois faites des derniers tubes bollywood… Pour éviter de tomber malade, lisez notre astuce!

Dharamsala

Dharamsala est un mot (je ne sais pas malheureusement de quel langage il s’agit) signifiant « refuge ». C’est le lieux que la plupart des temples hindous, boudhistes ou sikhs met à disposition pour que les personnes sans logis (sadhus, pauvres, voyageurs…) puissent s’abriter pour dormir.

Dharamsala est également une ville de l’Himachal Pradesh, état situé dans l’himalaya indien, où le gouvernement tibétain s’est exilé en 1960 après la répression chinoise.

Dhoti

Qualifiable de « saree pour homme », le dhoti est une longue étoffe blanche en coton (jusqu’à 7m) noué en « jupe » ou en « pantalon » par les hommes, majoritairement dans le sud de l’Inde. Il peut être également de couleur plus vive et de soie pour les tenues de fêtes telles qu’un mariage. Signe de pauvreté et de tradition, Gandhi en a toujours porté un dès lors qu’il commença son combat politique pour l’égalité de tous les citoyens indiens et le respect des plus pauvres. Aujourd’hui, ils ne sont portés plus que par des personnes âgées en campagne.

Dupatta

Une dupatta est une petite écharpe de coton, généralement longue d’environ 1,5m et large de 50cm, de couleur vive et parfois décorée de perles ou de broderies. Son but est purement esthétique; elle est traditionnellement portée avec une kurti et un pyjama; l’ensemble « kurti pyjama dupatta » est une tenue typique de l’état du Penjab. Cette dupatta est portée avec les deux extrémités dans le dos et le centre de l’étoffe au niveau de la poitrine.

Chez les jeunes filles, la dupatta est l’un des attributs de l’uniforme de leur école.

e

Épice

Réputé pour ses plats épicés, l’Inde est l’un des plus grands consommateurs et producteurs d’épices au monde. Le Kérala en a d’ailleurs fait sa fortune (notamment avec le curcuma, la cardamone, le piment…). L’épice la plus chère est bien sûr le safran où la meilleure qualité se cultive au Kashmir.

Notez qu’un plat épicé ne veut pas dire piquant; il peut être très goûtu sans être pour autant piquant. Seul le piment est piquant (ajouté à un plat soit entier, soit en poudre).

En hindi, épice se dit « masala ».

f

g

Gange

Le Gange est un fleuve d’environ 3000 km qui prend sa source à Gangotri dans l’Himalaya indien (Uttarakhand) et termine sa course au Bengladesh dans un delta commun avec le Brahmapoutre, un autre fleuve sacré.

Dans la mythologie hindou, ce fleuve est sacré car il provient de la chevelure de Shiva, l’un des 3 grands Dieux de l’hindousime (Trimurti), qui l’aurait libéré après l’avoir accueilli pour sauver le monde et éviter le déluge.

Etant sacré, se baigner dans ses eaux permettrait de se laver de ses pêchers et y faire disperser ses cendres permettrait d’avoir une vie meilleure (l’hindouisme croit en la réincarnation). Le fait d’être incinéré sur les ghats de Varanasi permettrait de sortir du cercle de réincarnation et de libérer son âme.

Gurudwara

Nom donné aux temples Sikh. Ils sont reconnaissables grâce à leur grand poteau portant une flamme orange safran à son extrémité et une lame dorée à double tranchant comme pointe.

h

Haveli

Haveli située à Fatehpur, Shekhawati, Rajasthan, IndeUne haveli est le nom donné aux demeures qui bordaient les anciennes routes de la soie et des épices et qui offraient le gîte et le couvert aux caravanes remplies de denrées rares.

Organisée autour d’une cour intérieure où d’intenses échanges commerciaux étaient organisés, ces havelis étaient tenues par des familles de notables. Afin d’exposer leur puissance et leur richesse, les propriétaires faisaient appel aux meilleurs artisans du pays pour décorer l’extérieur comme l’intérieur de leur bâtisse avec les dernières techniques, parfois venues de l’occident, preuve d’une extrême richesse.

L’expansion des chemins de fer sous la domination britannique a fait disparaître les anciennes routes commerciales traversant l’Inde. Ces riches demeures sont alors tombées en désuétude et sont devenues pour la plupart des ruines… Certaines sont heureusement protégées et restaurées, vous pourrez en voir de nombreuses à Jaisalmer, réputées pour la finesse de leurs sculptures, et dans le Shekhawati au nord de Jaipur, réputées pour les fresques peintes sur leurs murs racontant de multiples aventures, historiques ou légendaires…

En Perse (actuel Iran), ces demeures sont appelées « Caravansérail ».

Hindi

L’hindi est une des 23 langues officielles de l’Union indienne principalement parlée dans les états du nord et du centre de l’Inde. Elle s’écrit en caractères latin ou en écriture devanagari.

Hindou

Un hindou est une personne croyant aux préceptes de l’hindouisme, religion polythéiste présente majoritairement en Inde et dans quelques pays d’Asie du sud.

Ce terme n’est pas à mélanger avec un Indien, citoyen de l’Union Indienne (sans connotation religieuse).

Hooka

Une hooka traditionnelleLa hooka, appelée aussi sheesha ou en français narguilé ou pipe à eau, fut très utilisée à l’époque pour fumer de l’opium et fêter l’arrivé d’un riche marchant sur la route des épices. On peut encore voir ces hooka traditionelles fumées par les sages du villages sous le banyan. Les hooka plus modernes sont parfois fumées dans les bars branchés des grandes villes.

i

Idli

Sorte de boule aplatie de riz, cuite à la vapeur, servie avec du sambar. Plat typique du Tamil Nadu.

Intouchable

Un intouchable est une personne n’appartenant pas au système de castes. Bien que ce système soit devenu illégal en 1947 avec l’indépendance de l’Inde, celui-ci est encore très présent dans le quotidien des Indiens. Les intouchables sont généralement chargés de faire toutes les plus basses tâches telles que ramasser les déchets, trier les ordures, nettoyer les logements, repasser le linge, cirer les chaussures etc.

Ils sont appelés généralement les Dalit (les « opprimés », en hindi) mais Gandhi aimait les appeler les Harijan qui signifie en hindi « enfant de Dieu ».

L’appartenance à une caste étant héréditaire, il est très difficile pour eux d’évoluer socialement encore aujourd’hui. Il existe toutefois certains intouchables qui ont réussi ce défi dont Shri Kocheril Raman Narayanan, Président de l’Inde de 1997 à 2002. Plus d’infos avec le Times (EN)

j

Jalebi

Les jalebis sont des beignets que l’on trouve surtout dans les marchés (et parfois au restaurant) fris puis trempés dans du sirop. Ils sont facilement reconnaissable par leur forme, sorte de « ressort » aplatis. Pour bien faire, faite les faire devant vous: ils seront frais et chauds!

‘Ji

Ji, contraction de han’ji, signifie oui dans le nord de l’Inde, et notamment à Delhi.

Plus courant, le suffixe « ‘ji » ajouté à la suite d’un mot est synonyme de respect. Namaste’ji est par exemple plus respectueux que namaste.

Jugad

Mot hindi qui pourrait être traduit par « débrouille ». Le Jugad (prononcé Jugarrr) est un terme utilisé lorsqu’une personne invente ou répare un objet en le bricolant. Par exemple, lorsqu’il colmate une fuite d’huile sur votre voiture avec du papier journal, ou lorsqu’il crée une pomme de douche avec une bouteille percée…! C’est ce qui rend la vie quotidienne en Inde si marrante mais parfois aussi insupportable! Même s’il est parfois utile pour dépanner, c’est généralement trop sommaire et de mauvaise qualité pour être très efficace.

k

l

Lungi

Similaire à un dhoti, le lungi est une pièce de tissu portée en drapé telle une « jupe ». De coton, il est généralement bleu ou vert écossais (contrairement au dhoti blanc). Il est encore souvent porté dans le sud de l’Inde, notamment par les pêcheurs sur les côtes du Kérala et du Tamil Nadu.

m

Mandir

Mandir signifie temple en hindi

Masala

Masala veut dire « épice » en hindi.

Mughlai

Un restaurant Mughlai propose des plats non-végétariens en provenance du nord-ouest de l’Inde, du Pakistan et de l’Afganistan. Plats cuits au tandoor et Kabab sont leurs principales spécialités.

n

Namaskar

Namaskar est un mot hindi ayant la même définition que namaste mais avec un connotation respectueuse encore plus importante.

Namaste

Namaste est un mot hindi qui signifie à la fois bonjour, au revoir et merci!

Marque de respect, il est souvent accompagné du geste qui consiste à lier les mains au niveau de la poitrine pour un semblable, au niveau du visage pour un sage ou un maître spirituel et au dessus de la tête pour un Dieu.

Pour marquer un plus grand respect encore, le terme namaskar est d’usage.

o

p

Paneer

Le paneer est un fromage fabriqué en Inde à base de lait de vache utilisé dans un très grand nombre de plats indiens, en curry ou à la broche. Il n’a pas de goût particulier et aurait une texture similaire au tofu.

Pashmina

Un pashmina est une écharpe tissée à base de laine de chèvre de race tchang-ra (Capra hircus) reconnue pour son extrême finesse et douceur. Ces chèvres vivent sur les hauteurs de l’Himalaya où se situe l’état du Jammu-Cachemire entre autres, mais appeler cette laine cachemire comme cela se fait en France est un excès de langage. Leur laine si douce est prélevée sur leur cou; la qualité du pashmina dépendra alors de l’altitude où paissent les chèvres. En effet, plus celle-ci est élevée, plus il fait froid et plus la laine est de meilleure qualité. Un pashmina peut être vendu 500 INR (env. 7 EUR) et jusqu’à 50 000 INR (env. 750 EUR). Pour savoir s’il s’agit bien d’un pashmina, celui-ci ne doit pas fondre à la chaleur, ne doit pas se froisser et doit pouvoir se rétrécir dans la main sans difficulté (une écharpe doit pouvoir passer dans votre alliance!). Ceux de meilleure qualité ont des couleurs naturelles.

Patang

Un patang est un cerf-volant fabriqué à partir d’une fine tige de bambou et d’une feuille de papier ou de plastique recyclé vendu dans les rues du sous-continent pour quelques roupies. Ils sont très populaires chez les enfants qui y jouent toute l’année à partir de leur étroite rue, de leur toit d’appartement ou d’un jardin.

Le 15 août, pour la fête de l’indépendance indienne, le patang est de rigueur! Le grand jeu est alors de couper la cordelette de son voisin comme le très beau livre – et film – Les cerfs-volants de Kaboul le décrit.

Pickle

Boutique de pickle, DelhiLe pickle est une sorte de condiment préparé à partir de fruits ou de légumes puis macéré dans du vinaigre et des épices plusieurs mois. Très épicés, ils permettent d’agrémenter tous les plats qui se mangent avec du pain (naan, chapati, roti). Attention, le pickle ne se mange pas! Il suffit d’en mettre sur le bord de son assiette et de le pincer avec son pain pour que celui-ci en soit simplement imbibé.

Le plus courant est le mango pickle, cuisiné au printemps avec des mangues encore non mûres.

Puja

Signifie prière en hindi.

q

Quarom

Le Quarom, appelé aussi billard indien, est un jeu de table très apprécié des sud-asiatiques et principalement des Indiens. Il consiste à faire rentrer des jetons dans l’un des quatre trous placés aux extrémités d’une planche en bois carrée enduite de talc. A la différence du billard, aucune queue n’est utilisée mais chaque joueur doit tirer un « strikker », équivalent de la boule blanche, vers ses jetons en faisant une pichenette.

r

Rangoli

Typique du Tamil Nadu, un rangoli est un motif généralement floral ou géométrique dessiné par les femmes chaque matin devant leur maison avec de la poudre de couleur (agrémenté parfois de pétales de fleurs). Ces dessins, qui se passent de génération en génération, sont faits pour embellir la maison, la protéger et attirer les faveurs divines. La poudre utilisée est un mélange de poudre de riz et de peinture sèche telle que celle lancée lors du festival des couleurs dans le nord de l’Inde, Holi.

Rickshaw

Un rickshaw est un véhicule de transport de personnes. Il en existe 3 types:

  • le rickshaw tiré par un homme, un intouchable. Les derniers existaient à Calcutta (le livre La cité de la Joie, de Dominique Lapierre, en fait une véritable description) mais ont été interdits depuis. Seule une petite poignée résiste dans le centre ville de Calcutta.
  • le vélo-rickshaw (dit cycle-rickshaw) est un tricycle tiré par un homme à vélo. Ils sont très peu onéreux (même si être généreux peut être sympathique) mais ne permettent que des petites distances.
  • l’auto-rickshaw (abrégé souvent en auto) est une sorte de mobylette à 3 roues propulsée par un moteur. Présent en ville comme en campagne, ils sont loués à la journée par leur conducteur à un grand propriétaire. Leur prix dépend de l’état du rickshaw, de son moteur et de son ancienneté (cela peut aller de 300 INR à plus de 1000 INR la journée). Son tarif est plus cher que les deux types de rickshaw précédemment cités mais il peuvent aller plus loin et plus vite. En grande majorité construits par Bajaj ou TVS , leurs couleurs sont souvent typiques de chaque ville. A Delhi, ils sont vert et jaune; à Bombay noir et jaune par exemple.

s

Sadhu

Un Sadhu lors de la Khumb mela 2010, HaridwarUn sadhu est un moine hindou, itinérant et solitaire, vivant d’aumônes et dormant souvent dans un ashram ou un dharamsala. Ils sont reconnaissables par leurs vêtements traditionnels (dhoti, kurta…) couleur safran (couleur du don de soi) et leur barbe.

Il existe plusieurs courants (shivaïte, vishnuïte etc.), ceux-ci sont parfois reconnaissables par le tilak porté ou par des traditions spécifiques. Par exemple, les sadhus shivaïtes (priant le Dieu Shiva) se recouvrent le corps tous les matins de cendre et ont de longs cheveux de type dreadlocks noués au dessus de leur tête tels la chevelure du Dieu Shiva.

Samosa

Dhaba vendant des samosasUn samosa est un petit beignet typique du nord de l’Inde, triangulaire (un tetraèdre pour être exacte), fourré avec de la pomme de terre, des pois et souvent très pimenté. Ils peuvent être achetés à tout moment de la journée pour 5 ou 10 INR dans un dhaba et sont parfois vendus avec une sauce aigre-douce.

Sanskrit

Langue morte telle le latin ou le grec dont sont issues de nombreuses langues parlées sur le sous-continent indien: hindi, népalais, marathi… Cette langue est encore utilisée principalement pour des traditions religieuses.

Elle s’écrit avec l’écriture alphasyllabaire devanagari.

Sardar

Un sardar est un sikh portant le turban.

Shri / Shrimati

Le mot shri (shrimati au féminin) placé devant un nom propre est signe de très grand respect. Il est souvent apposé devant le nom d’un Dieu, d’un sadhu, d’un haut fonctionnaire ou d’une personne âgée.

t

Tandori

Four tandor dans lequel cuit des chapatisLe terme tandori que l’on retrouve dans la cuisine indienne – chicken tandori, paneer tandori etc. – correspond avant tout à un type de four et donc par extension à un type de cuisson. Ce four est fait de nos jours d’un baril dont le fond et les côtés sont recouverts de terre cuite. Un foyer est créé au fond du four, les aliments tels que le poulet ou le fromage peuvent alors être alors cuits à la broche. C’est aussi dans ce four que sont cuits les « tandori » naans et les chapatis: voir la vidéo

Continuer à lire cet article

Tika

Voir tilak

Tilak

Le tilak (parfois appelé tika) est un motif dessiné à la fin d’une prière hindoue à l’aide d’une poudre sur le front d’une femme comme d’un homme dont la couleur dépend du Dieu prié. Il consiste dans la plupart des cas d’un point ou d’un trait vertical mais certains saddhus portent des motifs plus imposants selon le Dieu auquel il s’adonne. Le saddhu shivaïte (qui suit Shiva) portera 3 barres horizontales tracées avec de la cendre sur le front tandis que le saddhu vishnuïte (qui suit Vishnu) portera plutôt un tilak blanc en forme de U. Il existe 19 formes de tilak, le bindi est l’une de ces formes les plus connues.

Une autre des formes les plus connues est celle que les femmes hindous mariées portent. Il s’agit d’un trait dessiné avec de la poudre rouge dans la chevelure, au centre du front (généralement sur la raie lorsque celle-ci est au milieu). Ce tilak est apposé pour la première fois lors du mariage par le jeune marié à sa femme et est l’un des gestes symboliques du mariage hindou. En ville, celui-ci est généralement porté chez les plus jeunes uniquement lors des fêtes.

La couleur blanche est souvent liée aux Dieux Vishnu et Shiva, le rouge à Ganesh ou Bhrama et le orange à Hanuman.

u

v

w

x

y

z

Publicité

Discussion

Aucun commentaire pour l'instant

Post a Comment

Publicité