Vous êtes ici: Accueil - Découvrir

Le mariage hindou

Cérémonie du feu, mariage hindu, IndeLe mariage est l’un des principaux événements de la vie religieuse d’une famille Indienne. Retour des Indes vous propose en quelques paragraphes illustrés de photographies de découvrir le déroulement et les explications d’un mariage hindou du nord de l’Inde. Notez toutefois que tous les mariages sont différents. La description faite ici correspond aux points communs observés dans les nombreux mariages auxquels nous avons participé. Un mariage hindou penjabi est quelque peu différent d’un mariage hindou bengali, et est incomparable à un mariage hindou tamoul…!

Rarement d’amour, les mariages hindous sont encore en grande majorité des mariages arrangés. Chez les familles Indiennes, dès qu’une jeune fille atteint un âge aux alentours des 22 ans (18 ans chez les familles les plus traditionnelles, chez les plus modernes, ce serait plutôt après les études ou le premier emploi), les parents se mettent à la recherche du mari idéal. Religion, classe sociale (ou caste), correspondance astrale, dates de naissance, formation etc. Tout est observé chez les prétendants. Ceux-ci sont généralement du voisinage, parfois proposés par un membre de la famille élargie (un oncle propose le fils d’un ami pour sa nièce par exemple) et les sites internet de rencontres sont de nos jours l’un des plus importants moyens utilisés pour trouver le futur conjoint de son enfant (Bharat Matrimony par exemple). Les parents inscrivent leurs enfants pour que d’autres parents proposent les leurs comme prétendants… Et ainsi va le mariage… Il ne faut pas critiquer cette coutume avec notre regard de Français. La grande majorité des Indiens à qui nous avons parlé de ce sujet nous avoue qu’ils font entièrement confiance à leurs parents pour trouver la bonne personne et que cela ne les dérange pas. Il existe toutefois de plus en plus de jeunes refusant cette tradition. Ce refus entraine souvent de véritables drames familiaux allant malheureusement parfois jusqu’au meurtre du couple amoureux mais illégitime aux yeux de la famille et du voisinage. Le regard que porte l’entourage (famille nucléaire mais aussi famille élargie, voisins voire villageois et collègues) est un fait très important dans la culture indienne. L’honneur de la famille est encore une valeur essentielle; de cette coutume vient la difficulté à supprimer le système des castes pourtant interdit depuis l’indépendance.

Une fois qu’un prétendant est sélectionné par les parents, les plus chanceuses pourront le rencontrer une ou deux heures dans le salon familial ou dans un restaurant. Suite à cette rencontre, la jeune fille devra donner sa décision concernant le mariage. Ils parlent goûts, habitudes, travail, études etc. Tout ce qui permet de comprendre une personne en très peu de temps. Si le prétendant ne convient pas, alors la jeune fille pourra demander à ses parents d’en rencontrer un second, voire un troisième. Chez les familles les plus strictes, la jeune fille n’a pas le choix, ou pire, ces rencontres n’existent pas et les mariés se découvrent lors de la cérémonie. Une fois le choix arrêté, les familles se rencontrent pour décider des conditions du mariage (lieu, traiteur etc. mais aussi, malgré que cela soit illégal, montant de la dot à payer pour marier sa fille).

Détail d'un sari, mariage hindou, Inde

Souvent très coloré et très animé, un mariage hindou est un moment privilégié pour y découvrir la culture et les traditions indiennes, même dans une famille qui paraîtrait d’un premier abord moderne. C’est lors du mariage que les traditions reviennent au galop…

Le mariage hindou se déroule généralement en 3 jours. Ces trois jours sont précédés de plusieurs rites religieux; d’autres peuvent également se dérouler pendant plusieurs mois après la cérémonie. La date est décidée par le prêtre de la famille qui, à partir des astres et des particularités des membres du couple, propose la date et l’heure idéale de la cérémonie principale du mariage (la cérémonie du feu) pour que celle-ci se déroule sous les meilleurs hospices.

Le premier jour se déroule dans la famille de la future mariée. Toutes les femmes de la famille ainsi que les amies les plus proches de la jeune femme la décore avec du henné: c’est la cérémonie du mehendi. Les décorations sont extrêmement délicates et précises; elles peuvent recouvrir l’intégralité des bras et des jambes de la jeune femme. Moins classique, le jeune homme fête généralement son « enterrement de vie de garçon » avec ses propres amis, cette fête est appelée « daru party », daru signifiant verre d’alcool en argot hindi. Les parents n’y sont pas conviés, c’est généralement une fête qui se termine très tard!

Cérémonie du Bharat, mariage hindouLe lendemain, il s’agit de la cérémonie du mariage en elle même. Celle-ci est financée entièrement par la famille de la jeune fille (source d’emprunts chez les plus modestes). Elle débute par le bharat: le jeune homme arrive à l’entrée du lieu de la réception à dos de cheval, sur un carrosse tiré par 2 ou 4 chevaux voire à dos d’éléphant chez les familles les plus aisées. Encadré par de longues rangées de lustres portées à bout de bras, toute sa famille et ses amis dansent devant la lente procession sur des musiques traditionnelles très rythmées (jouées par un orchestre de rue) pour freiner sa progression et « garder » le futur marié dans son jeune âge. Les feux d’artifices fusent, les pétards éclatent… Cette procession peut durer jusqu’à 2 ou 3 heures! Arrivée sur le lieu de la cérémonie, la famille de la jeune fille accueille le futur époux avec des fleurs et des offrandes ainsi que toute sa famille; son père est particulièrement mis à l’honneur. Enfin, tous les invités du mariés sont accueillis par un collier de fleurs. Une petite prière est faite pour convier les dieux à la fête puis le futur marié va s’asseoir sur une estrade surplombant le lieu de la réception. Pendant le bharat, la jeune fille reste avec les femmes de sa famille cachée à l’abri des regards indiscrets pour se maquiller, se parfumer et profiter de ses derniers moments en famille.

Arrivée de la mariée, mariage hindou, Inde

Echange colliers de fleurs, mariage hindu, IndeLa jeune fille habillée d’un très lourd sari pourpre et or (jusqu’à 20kg) arrive alors aidée par les femmes de sa famille (sœurs, cousines, tantes etc.) et mise en valeur par les hommes de sa famille (frères, cousins etc.) en la portant ou en la protégeant d’un « toit » de fleurs. Elle semble généralement triste: ce soir elle quittera sa famille pour habiter avec son mari et sa belle famille. Son futur époux l’accueille sur l’estrade, c’est à ce moment que dans les mariages arrangés les plus traditionnels, le couple se découvre. L’homme passe alors un collier de fleurs à sa future femme; celle-ci fait de même avec son futur mari: c’est le début du mariage. Vient ensuite une ou deux heures de séance photos pendant laquelle tous les invités (600, 800, 1000???) veulent être pris avec le nouveau couple. Un petit espace de danse permet à tous de danser sur des musiques bollywood, quelques artistes de rues se baladent… Tous les invités dînent au buffet. Une fois la séance photos terminée, le couple descend de l’estrade pour aller dîner en famille alors que la très grande majorité des invités est déjà partie. Une heure plus tard, la cérémonie du feu peut commencer.

Photo du futur couple lors d'un mariage hindou, Inde

Autour d’un feu, un Brahman – prête hindou – demande au couple assit devant lui de faire de multiples manipulations en entonnant des mantras et autres prières en sanskrit… La cérémonie peut durer 3 heures, peut-être plus. Le mariage est considéré comme conclu lorsque l’homme trace un trait de vermillon sur la racine des cheveux de sa femme (le tilak) puis lorsque le couple se tient la main et fait 7 fois le tour du feu sacré. La famille de la jeune mariée offre alors un cadeau à tous les hommes de la famille du marié (et oui, c’est encore une culture très patriarcale…) et la jeune mariée part chez ses beaux parents emménager. Elle trempe alors ses mains dans de l’eau colorée pour les appuyer sur le linteau de la porte d’entrée et signifier aux passants qu’un nouveau mariage vient d’être célébré.

Pose du tilak, mariage hindu, Inde

Le lendemain (le 3ème jour), la famille du jeune marié offre une dernière cérémonie; elle est appelée « reception » en anglais. La jeune mariée porte un sari plus simple et plus léger que la veille et l’homme porte généralement un costume moderne. Mise à part l’absence de la cérémonie du feu, cette fête est très similaire à celle du mariage.

Les lieux de réception et les prestations offertes dépendent des moyens des hôtes. Il n’est pas rare d’ailleurs que les familles se fassent « concurrence »! Les cérémonies peuvent se dérouler dans un hôtel de luxe ou une farmhouse (grande maison bordée d’un immense jardin avec piscine, parfois tennis etc.) chez les familles les plus aisées, elles peuvent être également le « parc » du quartier voire l’étroite rue où à toujours vécu l’un des deux mariés. Quel que soit le lieu de réception, les efforts de décoration sont toujours très impressionnants: ils utilisent des tentures aux couleurs vives, des milliers de fleurs, des lampes à huile, de l’éclairage etc. Des caméramans filment en permanence les futurs mariés (très important, quelque soit le budget!) et chauffent l’atmosphère de leurs puissantes lampes halogènes, parfois des danseurs et des artistes sont sur une scène pour divertir les invités en dansant ou en jouant des scènes mythologiques… Le buffet est illimité mais vous n’y trouverez pas d’alcool (ou parfois, dans les familles les plus modernes, celui-ci est caché dans une autre partie du lieu de réception où seuls les hommes peuvent se rendre).

A noter:

  • Le blanc est la couleur du deuil en Inde. Cette couleur est donc à proscrire…!
  • Pour offrir un cadeau aux jeunes mariés, un billet fait très bien l’affaire mais attention! Il faut toujours offrir en plus d’un billet une roupie supplémentaire (501 roupies, 1001 roupies etc.). Cette roupie correspond à la première roupie de leur future fortune (oui, cela rappelle un peu Picsou mais c’est vrai!).
Publicité

Discussion

3 Réponses to “Le mariage hindou”

  1. Les mariages indiens sont magnifiques :).

    Une explosion de couleurs et d’émotions !

    Posté par Doctib Photo | 29 janvier 2016, 22:12
  2. Les mariages indiens sont magnifiques :).

    Une explosion de couleurs et d’émotions !

    Posté par Doctib Photo | 29 janvier 2016, 22:17
  3. Un mariage indien c’est des milliers de couleurs, des festivités de folie <3 <3

    Un régal à photographier :)

    Posté par Doctib Photo | 11 février 2016, 02:28

Post a Comment

Publicité