Vous êtes ici: Accueil - Voyager en Inde

Préparer son départ pour l’Inde

Waggha border - frontière indo-pakistanaise. L'Inde, la plus grande démocratie au mondeAlors que je suis en train de préparer ma valise pour mon retour sur Delhi, Emilie m’a dernièrement contacté pour savoir comment bien préparer son voyage d’un an en Inde. Voici les quelques conseils que je peux vous donner pour bien préparer votre expatriation…

Déposer sa demande de visa

Tous les séjours en Inde, quelle que soit leur durée, imposent d’être en possession d’un visa. Attention, celui-ci doit être obtenu avant votre départ, aucun type de visa n’est accordé à l’arrivée.

Pour faire la demande d’un visa indien, vous devez vous adresser à l’organisme VFS agréé par l’ambassade d’Inde en France. Pour connaître le type de visa correspondant à votre séjour et les conditions d’obtention, rendez-vous sur leur site internet. VFS est basé sur Paris mais vous pouvez faire votre demande dans ses bureaux à Lyon et Marseille (délais plus longs) ou par courrier.

Il existe différents types de visa. Voici les principaux:

  • Le visa touriste: Pour tous les séjours touristiques n’excédant pas 90 jours consécutifs. Ils sont généralement de 6 mois mais peuvent être demandé pour une durée de 5 ans maximum.
  • Le visa étudiant: Pour tous les jeunes qui partent en échange universitaire ou en stage en entreprise.
  • Le visa d’affaire: Pour les Français employés dans une entreprise française qui doivent se rendre en Inde pour une mission professionnelle ponctuelle (salon, rendez-vous etc.).
  • Le visa de travail: Pour les Français qui travaillent dans une entreprise en Inde.
  • Le visa d’entrée: Il permet des séjours de longues durées principalement pour les membres de la famille d’un détenteur d’un visa de travail (entre autre).

Tous séjours supérieurs à 180 jours consécutifs imposent une inscription au FRRO – ou « Foreigner’s Regional Registration Office » – le plus proche de votre résidence principale dans les 14 jours suivant votre arrivée. Nécessaire pour l’ouverture d’un compte en banque ou pour « le passage » d’un permis de conduire, il est souvent demandé par les propriétaires pour louer leur appartement. Bien sûr, cet enregistrement est indispensable pour ressortir du pays.
En cas de non-enregistrement sous 14 jours après l’entrée sur le territoire, vous serez soumis à une amende. Armez vous de patience, c’est en générale une journée au cœur de l’administration indienne qui vous attend! Mais donnez vous du courage, il permet à ses détenteurs de profiter des tarifs « indiens » à l’entrée des monuments nationaux (sauf le Taj Mahal, sur présentation du FRRO)! Cliquez-ici pour connaître le bureau d’enregistrement le plus proche de votre domicile.

Les visas « touriste », « étudiant » et « d’affaire » peuvent être normalement obtenus en moins d’une semaine mais il est très conseillé de ne pas réserver de vol tant que vous n’êtes pas en sa possession!
Attention, les frais engagés pour la demande de votre visa ne sont pas remboursables même si celui-ci est refusé.
Il existe une procédure d’urgence pour obtenir son visa (touriste, étudiant, affaire) en une journée. Cette procédure est payante et n’est en aucun cas garantie.

Les conditions d’obtention d’un visa changent très régulièrement, c’est la raison pour laquelle nous ne préférons pas donner trop de détails sur cette page. Vérifiez avant chaque demande les conditions d’obtention sur le site de VFS.

Réserver son avion

Dans l'avion vers l'IndeAu départ de France, Air France et Air India vous permettent d’arriver en Inde via un vol direct de 8h. L’option du vol direct est bien sûr la plus rapide mais malheureusement pas la plus économiques (et pas forcément la mieux).

Pour faire de bonnes affaires, une escale à Londres, Dubaï ou Zurich peut être nécessaire. Par expérience, je vous conseille de regarder les tarifs sur Jet Airways, British Airways, Emirates, Gulf Air et la Swiss air.
Les grandes villes où vous pourrez atterrir sont New Delhi, Mumbai, Chennai mais aussi Bangalore, Kolkata, ou encore Hyderabad.

Se protéger

L’Inde n’impose aucun vaccin pour rentrer sur son territoire, toutefois il est conseillé de mettre à jour ses vaccins et de se faire vacciner contre tétanos, les hépatites A et B, la typhoïde et la rage. Pour cela, renseignez vous auprès de votre médecin généraliste ou à l’Institut Pasteur.
La rage est un vaccin relativement cher (3 piqûres à 45€ environ…) mais il peut être rassurant d’être vacciné vu le nombre de chiens errants se baladant la nuit en ville. Ils sont pour la plupart calmes en journée mais peuvent devenir très agressifs la nuit. Ayant l’expérience de m’être fait mordre par un chien au pied de mon appartement, je peux vous assurer qu’être vacciné est très rassurant (bien qu’il soit évidemment obligatoire d’aller à l’hôpital en urgence et de faire un traitement anti-rabique post-morsure).

Attention, certains vaccins nécessitent plusieurs prises. Il est donc important de s’y prendre à l’avance.

Faire sa valise

Vêtements

L’Inde étant un véritable continent, il est difficile de vous donner la valise parfaite à prendre puisqu’il peut faire très chaud dans le sud quand les chutes de neiges sont très importantes au nord! Pour savoir quels vêtements prendre selon votre voyage, rendez vous sur la page météo.

Quelque soit l’époque, il est important de ne pas oublier que l’Inde nous accueille et qu’il s’agit de respecter sa culture radicalement différente. Veillez donc à être vêtu de manière respectueuse dans les espaces publics. Décolletés plongeants, jupes trop courtes, vêtements transparents et bijoux trop précieux sont fortement déconseillés. Sachez que les Indiens peuvent être très vites impressionnés. Si vous ne voulez pas avoir d’ennui, sachez rester raisonnable. De plus, se montrer trop « m’as-tu vu » peut s’avérer irrespectueux envers les plus pauvres.

Vous aurez très certainement de grandes envies de dépense en Inde! Les marques occidentales sont au même prix qu’en France (Zara est même plus cher!) mais certaines sont plus économiques (les jeans Levi’s sont à 30-45€ par exemple). Les vêtements de types indiens (Kurta – chemise pour homme, ou salvar kamiz – tunique pour femme) sont très économiques (10€ la kurta de bonne qualité, mais vous pouvez en trouver à 2€) et sont bien adaptés aux conditions météorologiques. Ne vous chargez donc pas trop, vous pourriez ne pas pouvoir tout remporter.

Prenez des chaussures légères mais confortables pour vos déplacements quotidiens. Si vous comptez vous rendre dans les montagnes, prenez également de bonnes chaussures de marche.

Affaires personnelles

Je ne suis pas expert dans le domaine mais la plupart des produits d’hygiène personnelle sont disponibles dans les grandes villes. 6 mois de serviette hygiénique n’est donc pas indispensable! Notez qu’elles sont toutefois moins confortables (matières synthétiques). Les tampons ne se trouvent pas sur place mais il est déconseillé de les porter par forte chaleur.

Divers

Pour éviter les piqûres de moustiques durant la nuit, il est conseillé d’avoir une moustiquaire, notamment dans les zones rurales, aux abord d’un lac/d’une rivière et durant les périodes humides (Mars – Novembre au nord). Les boutiques en Inde proposent des produits très efficaces contre les moustiques, notamment des prises anti-moustiques (« All-out« ) et des sprays corporels (« Odomos« ). Ne vous encombrez donc pas pour votre voyage avec des produits français, qui plus est très onéreux.

Bien dormir dans un train indienPour voyager, je vous conseille de prendre un sac de couchage. Dans le train, les trajets de nuit de plus de 10h sont fréquents et pouvoir dormir au chaud est vraiment agréable, surtout que les fenêtres de train sont très rarement hermétiques. Cela vous permettra de profiter de votre journée du lendemain. Pendant la saison chaude (avril – octobre), un « sac à viande » peut être suffisant.

Je vous conseille de prendre avec vous un maillot de bain car il n’est pas forcément évident d’en trouver un en Inde (ce qui est de moins en moins vrai)! Attention mesdemoiselles de ne pas le prendre trop échancré ou trop fin, ça ne serait pas respectueux et vous pourriez être gênée! Sur les plages publiques, être en maillot peut être très mal vu. Pensez donc à prendre un paréo par exemple pour vous baigner sans problème.

Concernant les guides touristiques, vous pourrez en trouvez en Inde neufs ou d’occasion mais ils seront pour la plupart en anglais. Personnellement, je préfère le Lonely planet au Guide du Routard, plus agréable à lire. Ils sont souvent très utiles lors d’une arrivée dans une ville inconnue pour trouver où poser ses affaires, manger et dormir dans de bonnes conditions (différents tarifs sont proposés).

Médicaments à emporter

Bien que vous trouvez de nombreux médicaments en Inde, il vaut mieux partir de France bien équipé.

Nous vous conseillons de composer votre pharmacie de base avec:

  • des antalgiques
  • des anti-diarrhéiques (type Smecta)
  • des médicaments contre les rhubes ou les angines; les climatisations l’été font des ravages!
  • d’une crème solaire (écran total si vous allez trekker dans les montagnes)

N’oubliez pas vos médicaments si vous avez un traitement en cours; pour le reste, demandez conseil à votre médecin généraliste.

Sachez qu’il est possible de trouver des médicaments en Inde mais le risque de contrefaçon est très élevé. En cas de nécessité, rendez-vous dans les hôpitaux plutôt que dans les pharmacies de quartier.

Autre

Appareil photos

Que vous ayez un compact ou un reflex, l’Inde est un pays fantastique pour tout amateur de photographie. Portraits, paysages, instantanés… L’Inde vous offrira de très nombreuses situations pour faire de très belles photographies.

N’oubliez donc pas votre appareil photos. Préférez partir avec plusieurs cartes mémoires achetées en France. De nombreuses boutiques en Inde en proposent mais il existe un fort risque d’acheter une contrefaçon. J’ai moi-même déjà acheté une carte mémoire en boutique au fin fond du Rajasthan; celle-ci a parfaitement fonctionné mais pour tout vous avouer, tant que vos photographies ne sont pas sauvées, vous êtes un peu inquiet sur la potentielle défaillance que votre nouvelle carte mémoire pourrait avoir.

Enfin, l’Inde offre des situations extrêmes: les températures peuvent être très élevées ou très basses, avec un fort taux d’humidité ou une poussière omniprésente… Si vous en avez la possibilité, préférez partir avec un boitier « tropicalisé ». Si vous n’avez pas cette chance (très onéreux), couvrir votre objectif d’une « chaussette » peut le protéger de la poussière et mettre dans la sacoche des petits sachets de Silica (que vous trouvez dans vos boites de chaussures) peut protéger votre appareil de l’humidité.

Décalage horaire

L’un des avantages de l’Inde, notamment pour y travailler, est le décalage horaire relativement faible par rapport à la France métropolitaine.

  • En hiver, le décalage est de +4h30 (il est 14h30 en Inde quand il est 10h en France)
  • En été, ce décalage est de +3h30 (car l’Inde ne change pas d’heure).

Electricité

Le réseau électrique indien est de 220V et les prises de courant, bien que légèrement différentes des nôtres, permettent sans difficulté (ni bidouillage!) de brancher nos appareils français. Pas d’adaptateur nécessaire donc!

Prendre une torche électrique peut être malin en cas de panne. Celles-ci sont fréquentes lors des fortes chaleurs (c’est à dire quasiment toute l’année!).

Assurance

Il est indispensable de souscrire à une assurance pour votre séjour en Inde, qu’il soit de courte ou de longue durée. Il y a malheureusement, malgré toute l’attention que vous pouvez porter à votre quotidien, un grand nombre de raisons d’attraper un microbe ou d’avoir un accident. Pour éviter que le rêve ne devienne cauchemar, voici les assurances que je pourrai vous conseiller:

Attention, si vous faîtes un trek ou une activité « extra ordinaire », contactez votre assurance car il est possible que que deviez souscrire à une option supplémentaire.

Sécurité sociale, retraite... Comment ça fonctionne si je m'expatrie?

Si vous partez travailler en Inde dans le cadre d’un contrat local, vous ne cotiserez ni pour la sécurité sociale, ni pour les accidents du travail, ni pour le chômage, ni pour votre retraite (ni pour rien en fait!). Il y a bien une retraite indienne (appelée Provident Found) mais je ne vous conseille de ne pas trop miser dessus pour vos vieux jours!

La solution est de souscrire à la CFE (Caisse des Français de l’étranger). Vous pouvez choisir les options qui vous intéresse et vous conserverez vos droits comme si vous étiez restés en France. C’est franchement cher donc à vous de voir si cela vaut le coût…

Attention, il y a tout de même quelques conditions à respecter pour avoir le droit d’y souscrire.

Sécurité

Même si nous avons toujours eu l’impression d’être bien accueillis et que nous nous sommes toujours sentis en sécurité, l’actualité récente nous montre qu’il faut rester très vigilant et prendre les précautions nécessaires pour éviter d’attirer les ennuis.

Voici les principales recommandations que nous donnons à nos visiteurs:

  • Les tenues trop osées ou trop échancrées sont à bannir pour des raisons de sécurité mais aussi et surtout pour des raisons de respect envers les populations indiennes. Jupes courtes et décolletés plongeants sont donc à bannir. Les débardeurs sont acceptables mais préférez toutefois les petites manches ou les larges bretelles aux épaules dénudées.
  • Évitez les situations où vous serriez trop exposés. Par exemple, danser avec un très grand nombre d’inconnus pourrait provoquer des situations à risques (dans la rue lors d’un mariage par exemple).
  • Évitez de transporter sur vous des objets de grande valeur ou d’exposer votre argent à la vue de tous.
  • Évitez d’aller dans des lieux très fréquentés (marché, temple, mosquée etc.) les week-end ou les jours fériés.
  • Si vous devez rentrer de nuit chez vous, préférez être accompagné ou réservez un taxi par téléphone. N’attendez pas un rickshaw ou un taxi sur le bord de la route tout seul.

En plus de ces tristes actualités urbaines, il existe toujours des zones sensibles telles que le Cachemire ou les états de l’Est de l’Inde (Assam, Nagaland etc.). Pour partir en toute sécurité, rendez vous sur le site conseils aux voyageurs du ministère des affaires étrangères et sur le site de l’Ambassade de France en Inde.

Numéros utiles:

Police: 100

Ambassade de France à New Delhi:
2/50-E, Shantipath, Chanakyapuri
New Delhi – 110 021
Tél.: +91 11 43 19 6100 – Fax : + 91 11 43 19 61 19
En cas d’urgence (nuit, week-end et jours fériés): +91 98 18 99 84 55

Consulat général de France à Pondichéry :
2, rue de la Marine
Pondichéry – 605 001
Tél. : +91 41 32 23 10 00 – Fax : +91 41 32 23 10 01
En cas d’urgence (nuit, week-end et jours fériés): +91 94 43 37 07 34

Consulat général de France à Bombay :
Wockhardt towers, East wing, 5th floor, Bandra Kurla Complex
Bandra East
Mumbai – 400051
Tel : +91 22 66 69 40 00
En cas d’urgence (nuit, week-end et jours fériés): +91 98 20 32 14 52

Consulat général de France à Bangalore :
21 Palace Road, Vasanthnagar
Bangalore – 560 052
Tél. : +91 80 22 14 12 00
En cas d’urgence (nuit, week-end et jours fériés): +91 90 08 33 94 03

Consulat général de France à Calcutta :
21C, Raja Santosh Road, Alipore
Kolkata – 700 027
Tel  : +91 33 40 16 32 00 – Fax : +91 33 40 16 32 01/2
En cas d’urgence (nuit, week-end et jours fériés): +91 97 48 01 11 18

Publicité

Discussion

7 Réponses to “Préparer son départ pour l’Inde”

  1. Bonjour! je découvre avec grand plaisir ce site super alors que je prépare mon départ pour l’Inde. Merci pour toutes ces infos ! Je prévois d’y aller un an, avec l’idée de voyager, découvrir, un peu tout le territoire, en m’arrêtant cependant à Bombay dans une asso humanitaire (ce n’est pas encore confirmé) et à côté de Pondichéry dans une communauté écologique. Le reste du temps, je me dis que je voguerai un peu de-ci de-là. Je suis déjà allée en inde, seulement 3 semaines. Je ne sais pas trop comment m’organiser logistiquement : sur place, mieux vaut vivre à l’hotel, dans une guest house, trouver un appartement à chaque déplacement ? est ce qu’il vaut mieux un peu prévoir ou arriver et voir ? je n’ai jamais fait ce genre de voyage, et je n’arrive pas à me décider sur plein de choses!

    Je vais de ce pas sillonner un peu votre blog qui regorge d’infos et de choses intéressantes!

    Posté par Blanche de castille | 8 juin 2012, 17:29
  2. Bonjour et bravo!
    Je pars pour la 3ème fois en Inde, cette fois au Gujarat
    Bravo pour la clarté et la concision de vos renseignements.
    Les rapports avec les indiens sont tellement simples si l’on s’en donne la peine!
    Je suis passionnée de photos et j’en ramène toujours quelques milliers!

    Posté par Nadia Massoni | 21 novembre 2013, 17:55
  3. Pour voyager vaut-il mieux un sac à dos ou une valise ? Et dans les bus et les trains comment les protéger dans les soutes (cadenas – antivol??)?
    Merci pour votre site et votre éventuelle réponses
    Cordialement
    André Nobilliaux

    Posté par nobilliaux | 6 janvier 2014, 15:09
    • Bonsoir André,
      Merci pour votre message. Pour voyager en Inde, il vaut vraiment mieux un sac à dos. Les trottoirs lorsqu’ils existent ou les routes sont dans de telles conditions qu’ils ne permettent pas de faire rouler facilement les valises à roulettes (trous, cailloux, briques etc.), et si vous prenez le train, le bus ou même le rickshaw (entre la gare et votre hôtel par exemple), vous serez bien plus à l’aise avec un sac à dos. Si toutefois vous voyagez avec un chauffeur dans une voiture dédiée, une valise pourra faire l’affaire!
      Très bon voyage!

      Posté par Benoît Percheron | 6 janvier 2014, 23:35
  4. Bonjour,
    Je voudrais savoir quel budget il faut prévoir pour rester sur place, pour 1 couple et 2 enfants, sans forcément bouger tout le temps. J’y vais bientot en couple, chez une famille que je rémunère un petit peu.

    On y sera 12j mais j’ai bien l’intention de m’expatrier 6 mois d’ici 1 an ou 2…

    Posté par rouet charline | 11 février 2014, 17:26
  5. De bonnes infos dans cet article.
    Il faut également se demander combien de temps l’on souhaite rester en Inde et si l’on a le temps de faire l’Inde du Nord et du Sud.
    Avec un voyage d’un mois, il vaut mieux choisir entre l’un ou l’autre…

    J’étais en Inde il n’y a pas longtemps, voici mon article qui complète bien celui-ci: http://oiseaurose.com/2013/07/10/linde-informations-pour-preparer-son-voyage/

    Posté par Camille @ L'Oiseau Rose | 8 octobre 2014, 07:08
  6. Bonjour à tous les adeptes de l’Inde,

    J’aimerais acheter une carte routière du Sud-Est de l’Inde (de Madras-Chennai vers Aureville)et je ne trouve aucun site qui en propose…
    Si vous pouviez me conseiller, ce serait super.
    Merci d’avance

    Posté par Ursula Pezeu | 18 octobre 2014, 12:46

Post a Comment

Publicité